AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Martaleryle X Hirnul X Supreni

Aller en bas 
AuteurMessage
martaleryle
Errelien
avatar

Messages : 107

MessageSujet: Martaleryle X Hirnul X Supreni   Ven 13 Juil 2012 - 18:09

Bonjour tout le monde.
Avant de commencer cette histoire, je tien à rappeler que ce texte est une partie du gigantesque rp qu'est celui de Martaleryle, il doit représenter.... 1/40 voir 1/50 de l'histoire totale de ce dernier, tout n'a pas été mit sur papier, mais je tien à en faire partager une partie, le texte qui suit n'est ni le début, ni la fin de mon back ground.
Sur ce bonne lecture, et penser à commenter en bien ou en mal.

martaleryle a écrit:
L'ordre du corbac: "la création"

Cette histoire commença lorsque Martaleryle, le chef des mercenaires d'Hirnul était tranquillement à la taverne, ce dernier se détendait avec ses compagnons une bière dans une main, un parchemin dans l'autre, à ratifier quelques contrats non-classés tout en balançant des blague machiste à la serveuse.
Tout à coup, lorsque midi sonnât, Martaleryle se leva et dit alors à ses mercenaires:
"hey, vous attendez quoi au juste ? Vous avez pas du travail, on a du pain sur la planche ! Et quand je dis "on", je veux dire "vous" "
"quelle originalité" murmura warior-flip, en se moquant et en levant les bras l'air de rien.
Martaleryle plongea alors un long regard froid et vide à warior, ce dernier se mit alors à se rendre compte de se qu'il avait dit et lança une longue phrase à martaleryle:
"bon, heu, marta, tu dois avoir de la paperasse, nous on va faire ce que tu as dit et heu... On te un briefing à la fin ?"
« Fais-donc ça warior ! »
Les mercenaires sortirent tous, excepté Nakashima.
Après une heure de travaille un corbac se posa sur la table de Martaleryle.
"Ah, ça a l'air d'être pour moi !" dit nakashima;
"je suppose que c'est au sujet des dragodindes que tu n'as pas payé" répliqua martaleryle.
Nakashima se prépara alors à partir tandis que Martaleryle était occupé par ses papiers, il s'arrêta alors et dit à martaleryle: "tu veux pas que je reste, ça peut attendre tu sais ?"
Martaleryle répliqua alors: "va payer ta dette au lieu de dire des bêtises pareil, ne t'inquiète pas pour moi !"
Nakashima souri alors et parti.
Après avoir vidés quelques pintes, Martaleryle se mit en route vers le qg mercenaires où ces derniers se reposaient: il sorti de la taverne quant tout à coup une charrette de foin bloqua sa route, il tenta de rentrer dans la taverne, quand tout un coup, un homme l’agrippa et lui lança un coup d'épée; Martaleryle recula et esquiva ce coup; il fut alors prit dans un glyphe.
"QUE ME VOULEZ-VOUS ?" cria Martaleryle tout en essayant de se défaire de cette glyphe !
L'homme à l'épée lui dit alors:"nous voulons la même chose que vous... gagner notre vie"
Martaleryle sorti son épée, quant tout à coup, 3 hommes armés d'arcs sortirent de la charrette et se mirent à tiré sur Martaleryle.
Martaleryle fut touché et tomba au sol; l'un d'entre eux lui donna un coup d'épée afin de l'affaiblir, deux hommes l'attrapèrent et le mirent dans la charrette, l'un d'entre eux regarda martaleryle et dit: "J'ai déjà entendu parler de vous, j'ai toujours eu un grand respect pour ce que vous faite, mais vous, mieux que n'importe qui, comprend qu'un contrat est un contrat"
"Qui... qui vous a.... vous a engagé ?" demanda Martaleryle, l'un d'entre eux répondit: "un mercenaire... comme toi"; tout à coup l'un d'entre eux s'approcha du conducteur de la charrette et dit:
"On ne va pas le tuer tout de suite, roule jusqu'aux plaines de Cania, les corbacs s'occuperont de sa dépouille, ça lui laissera le temps de se vider l'esprit avant la fin..."
La charrette roula jusqu'aux plaines de Cania, il lança Martaleryle et parti.
Martaleryle regarda alors les corbacs se réunirent autour de lui, attendant que son cœur ne batte plus, alors que lui ne pouvait plus bouger.
Après une heure d'attente, Martaleryle, avait du mal à garder les yeux ouvert, il se dit alors pour s'empêcher de s'évanouir: "si je m'endors, je suis mort, je dois pas... pas dormir"; tout à coup, alors que ses yeux avaient du mal à rester ouvert; entre deux clignements, une ombre apparut et un dernier son arriva aux oreilles de Martaleryle: "Je te l'avais bien dit..."



Le réveil un peu rude:


Les yeux de Martaleryle s'ouvrirent, il regarda autour de lui; il était dans un lit de l'une des salles secrètes de la bibliothèque du maître corbac; tout à coup, des questions se mirent à se bousculer en lui "suis-je vivant ? était-ce un rêve ?"
Il tenta de se lever; une douleur dans le ventre lui fit l'effet d'un choc qui lui fit dire: "oui, c'est bon, je suis vivant, et c'était pas un rêve !"
Un hiboux arriva dans sa chambre et dit:
"Tu es réveillé ? Fais attention à ta blessure, tu vas te faire mal."
"Merci... shu" dit martaleryle en se tordant de douleur.
Lui et le hiboux se mirent à se déplacer vers une autre salle où les attendaient le maître corbac, Theodiss, Yukias, filada et quelques corbacs.
Ils se mirent en cercle autour d'une table et se mirent à discuter, theodiss prit la parole:
-"Bon, qui est l'assassin au juste ?"
-"Ouille, c'était des mercenaires, il faudrait savoir qui les a engagés..." répondit Martaleryle.
-"Je crois savoir qui l'a fait, regardes" le maître corbac montra alors une affiche:

Citation :
Cher peuple amaknéen,

Je viens en ce jour vous annoncez une grande nouvelle, Les mercenaires d'Hirnul sont tombés.
Mais un nouveau clan viens de naître dans la cité mercenaire. Un clan dirigé par trois grands Maîtres.
Lyzacks la fée Rouge, Arthalis le guerrier ( Ancien Maître Entr'aildse ) et Demon-moove le cruel.

Tous les trois nous nous engageons à servir notre peuple, sous le nom de Sollytria.
Tel le soleil ce trio illuminera la cité.

Pour plus d'information contactez nous en jeu ou sur notre Forum.
Vous pouvez également poster votre candidature, si vous sentez en vous l'âme d'un mercenaire.
Sollytria

Rendez-vous ce soir vers 20h au QG pour la petite fête d'ouverture.

Le 09 Aperirel,

Cordialement, La fée Rouge.

-"MAIS C'EST PAS VRAI !!!" cria Martaleryle"
-"Un de tes mercenaires, c'est ça ?" demanda Yukias, "c'est vraiment... embêtant..."
Martaleryle se mit alors à tousser « ça va ! Vous en faites pas, c'est cette blessure... Bon, on sait plus accueillir ici ou quoi ? Un verre de rhum c'est loin d'être la mort !"
Quatre verres fût servit, il se mirent tous à boire quand tout à coup theodiss dit : « marta', tu vas avoir besoin de quoi ? »
Martaleryle se mit à réfléchir et regarda les personnes autour de cette table, puis dit :
«Vous tous et... es-ce que mon armure est prête ? »
Le maître corbac répondit alors :
« oui, vas à la salle des armes »
Martaleryle se dirigea jusque cette dernière,une fois rentré; une voie grave sorti d'un coffre entreposé dans la salle dit:
« alors marta, tu as enfin envie de nous réutiliser, nous tes shushus»
Martaleryle s'approcha de ce coffre, l'ouvrit et dit :
« je ne peux pas oublier mes origines si facilement... après toutes ces aventures que nous avons vécu... on va devoir s'y remettre... »
Il enfila une armure légère accroché à l'un des mannequins de la pièce, enfila une cape shushu, un gant, et plaça une épée du même type dans au niveau de ses hanches.
Il se redirigea vers ses compagnons et dit :
« Cela fait combien de temps ? 12 ans, c'est ça ? 12 ans que je suis arrivé ici, à créer des alliances et à rechercher des artefacts rares... J'en ai presque oublié mes origines, mais aujourd'hui... je suis revenu...» Il sorti son épée puis la leva en l'air «PAR LA LAME DE NOS FOUREAUX... »
Tous les aventuriers levèrent leurs épées et récitèrent alors :
«Par la lame de nos foureaux, par les plumes de nos corbacs, et par l'encre de notre espoir, aujourd'hui nous suivrons Martaleryle dans son aventure ! »
Martaleryle se mit alors à tousser de nouveau et tomba par terre; theodiss s'écria alors: "Ho, mais quel débile ! Il a forcé comme d'hab' pour faire le beau !"


Martaleryle se réveilla de nouveau dans un lit avec cette fois ci ses compagnons à son chevet.
« Alors ? Tu vas encore l'ouvrir ? » demanda theodiss ; « t'es vraiment débile »
Martaleryle se leva et mit rapidement son armure et ses shushus.
L'un de ses compagnons, filada, demanda « alors ? Au final, tu as un plan ? »
« Bien sur » dit martaleryle fier de lui, « déjà, il faut tout faire pour qu'on ne sache pas que je suis vivant »
« pas de problème, nous te somme toujours fidèle ; personne ici n'acceptera de trahir ce secret ! » dit fièrement yukias.
« L'île d'Hirnul a dû envoyer des dizaines de soldats sur le continent et si ils savent que je suis vivant, avant que mon projet ne soit en place... on risque d'être dans une galère que vous n'imaginez même pas, car si Hirnul le sait, ceux qui ont essayé de m'assassiner le sauront aussi. Maintenant il faut savoir si les mercenaires qui m'ont assassinés appartiennent à un clan, à un ordre ou si ils sont indépendant... combien de temps s'est passé depuis mon "assassinat" ? »
« une semaine » répondit le maître corbac.
« Ah, c'est pour ça que j'ai si faim ? » se dit naïvement martaleryle «Enfin bref, maintenant il faudrait aussi savoir qui a demandé à ces pseudo-mercenaires de m’exécuter, donc il faut que j’envoie quelqu'un faire un tour dans leur base; yukias et filada, vous pouvez vous occuper de ça ? »
« Bien évidement, mais il me faudra de l'aide... » dit Yukias.
« Je ne peux pas demander d'aide à Hirnul, et le maître corbac ne va pas risquer ses plumes pour si peu.... » répondit martaleryle « n'ayant pas le choix, je vais aller à astrub pour dire bonjour à quelques-uns de mes mercenaires... »
«Tu disais pas d'être discret ? Ils vont propager le fait que tu es vivant, et puis, on ne sait pas leur point de vu actuel sur la situation...»

« Il faudrait juste qu'ils me voient vivant et vous verrez le résultat, mais il me faudrait quelqu'un pour m'accompagner jusque astrub » répliqua martaleryle.
« très bien » dit alors theodiss, «prépares quelques hommes, moi et les autres nous allons nous informer sur tes assassins, mais on a un nouveau à te présenter »
Un jeune sacrieur entra timidement, il portait un pantalon de couleur noir, une cape accordée à ce dernier, une armure faite de cuirs, de différents bouts d'étoffes et de quelques grammes de fer.
« Je te présente notre nouveau disciple, il se nomme kardbas, c'est lui et yukias qui t'ont retrouvé dans les plaines de cania. » expliqua theodiss à martaleryle.

«Je vois», dit martaleryle, « hé bien, je vais avoir besoin de toi, tu vas m'accompagner vers astrub »
«Et nous, que doit-on faire? » demanda filada.
«Theodiss, yukias et toi, je vous laisse vous occuper de trouver des pistes sur ce crime ; maître corbac, il va falloir que vous aidiez un peu ; envoyez des nuages de corbacs sur l'île d'Hirnul ; quant à moi, je vais réunir quelques soldats... »
Suite aux paroles de martaleryle, tous se mirent en route...

[/color]

Voila, la première partie, je vous demande de le lire quand vous aurez le temps, et si possible, de donner votre avis sur l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leca-rteler
Errelien
avatar

Messages : 1

MessageSujet: Re: Martaleryle X Hirnul X Supreni   Sam 14 Juil 2012 - 21:11

Je dois dire que c'est une histoire assez étrange, tu as fais quelques fautes, répetitions et oublie de mots.
Egalement, je mentirais si je dis que j'ai tout compris: ton histoire manque de details / d'indications voir a certains moments, de sens.
L'essentiel est a peu prés compris : "ton personnage subissant un assaut par des méchants engagés et qui va chercher a se venger par le biais d'alliés."

Puisque la critique est utile pour t'aider a progresser je dirais que tu devrais revoir ton histoire et l'ameliorer avant de publier la suite, elle est originale et qui sait peut être interessante a suivre.

Mes salutations , et bon courage pour la suite!


Leca-rteler de la guilde Evolutiion .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martaleryle
Errelien
avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: Martaleryle X Hirnul X Supreni   Mar 17 Juil 2012 - 6:38

En effet, c'est vrai que j'ai utilisé un rp qui est en plein milieu de l'histoire de Martaleryle, du coup.... bah forcement, c'est un peu plus chaud de comprendre, après tout, comment martaleryle a-t-il eu son pacte avec le maître corbac(..etc), bon après, j'ai écrit un texte 40 fois plus grand.... et quand mon ordi a bugger et le type qui s'est occupé de mon ordinateur a tout éffacé... ball shit...
Donc, pour ce qui est de la description, que ça soit l'amure shushu, les salles secrètes du corbacs sont décrites dans d'autres chapitres.(donc... je suis pas sorti de l'auberge)
Donc, comme j'ai vraiment pas envie de réécrire les 150 derniers chapitres... je vais plutôt vous présenter(bientôt) le journal de l'un de mes compagnons qui a un back ground reprit d'un personnage du 5éme elder scrolls, skyrim.(je vous laisse deviner lequel si ça vous amuse, mais bon, c'est un personnage qui n'est là que pour le bonus, il n'est lié à aucun élément du jeu, excepté à une lettre et à un... non, là je vais spoiller, en tout cas, j'ai adorer ce personnage, même si il ne fait rien si ce n'est raconter son histoire)

Ps: merci du commentaire, et désolé pour le temps de réponse, j'ai presque zaapé ton message.^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martaleryle X Hirnul X Supreni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martaleryle X Hirnul X Supreni
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Rykke-Errel :: Créations des joueurs :: Rôle Play-
Sauter vers: